Créer un site web de thérapeute en 4 étapes

Un guide accessible pour comprendre les notions clés de la création d'un site web et parvenir à créer soi-même son propre site.

Table des matières

Créer un site web de thérapeute ne demande pas de qualités extraordinaires, ni de budget important. Avec une compréhension basique des principes du webdesign et du référencement, on peut même arriver à un très bon résultat soi-même, sans aide extérieure. Dans cet article, nous vous proposons donc d’explorer lesdits principes pour vous permettre de vous les approprier… puis de suivre les étapes chronologiques pour créer un site web de thérapeute à la hauteur de vos attentes.

Excellente lecture !

Lexique web pour thérapeutes autodidactes

  • CMS ou “Content Management System” (en français, “Système de gestion de contenu”) : plateforme qui permet à n’importe qui de créer son propre site web sans l’aide d’un développeur. Par exemple, WordPress est le CMS le plus utilisé au monde (32% des sites web en ligne).
  • Modèle (aussi appelé “Template”) : c’est le canevas de votre site web. Les plateformes de création de site web vous proposent toujours une liste de modèles pour démarrer votre site web. Il y a des modèles de sites web pour toutes les professions, y compris thérapeutes. En fonction de la plateforme que vous choisissez pour créer un site web de thérapeute, vous pourrez personnaliser plus ou moins en détail le modèle que vous utilisez.
  • Hébergement : espace virtuel sur lequel votre site web est enregistré.
  • URL: c’est l’adresse de votre site web. Par exemple, l’URL de Namasthéra est https://www.namasthera.com. De la même façon qu’on peut refaire les fondations d’une maison sans déménager, on peut changer d’hébergement sans changer d’URL.

Lexique pour les thérapeutes qui créent leur site web
  • Moteur de recherche : portail qui référence les sites web. Google est un moteur de recherche, au même titre que Safari, Bing ou Ecosia. Au total, en France, 60% des recherches sont faites sur Google. Safari, lui, représente 20% du trafic. Bien entendu, ces moteurs ne référencent pas les sites web au hasard. Ce que veut Google, c’est donner à ses utilisateurs la meilleure réponse possible à la recherche d’un utilisateur. Google, comme chaque moteur de recherche, a donc défini des règles pour référencer et classer les sites web. Et puisque 60% du trafic passe par Google, ce sont les critères de référencement Google qu’il est important de suivre. Selon les experts du SEO, Google aurait près de 400 critères de référencement… mais heureusement pour nous, seulement une dizaine compte réellement. Comprendre et intégrer ces critères dans la création de votre site web va faire toute la différence dans votre classement.
  • SEO ou Search Engine Optimization (en français, “Optimisation du Moteur de Recherche”, ou “Référencement) : pour qu’il soit trouvé sur Internet, votre site web doit être référencé par un moteur de recherche. Le principe du SEO, c’est de s’assurer que votre site web communique efficacement avec les moteurs de recherche qui le référencent. Il permet aussi à ces moteurs de comprendre l’organisation de votre site web, la nature de ce que vous faites et les types de personnes qui sont susceptibles de vous chercher. Plus votre SEO est bon, et plus un utilisateur vous trouvera facilement.
  • Stratégie SEO : stratégie visant à améliorer le classement de votre site web sur les moteurs de recherche. Presque tous les sites web que vous voyez apparaître en première page Google ont une stratégie SEO. Elle dépend de votre domaine d’activité et des clients que vous visez (ou plutôt, des clients par lesquels vous voulez être trouvé(e)). 

🤓 Parfois considérée comme technique par les thérapeutes, la stratégie SEO n’est en réalité que le prolongement de votre stratégie marketing. Si vous avez bien défini votre audience et ses problématiques (Exemple : “J’accompagne les personnes âgées souffrant de dépression”), votre stratégie SEO en découlera logiquement (vous utiliserez des mots clés “personnes âgées” et “dépression”).

  • Mots-clés, phrases-clés & SEO : quand une personne cherche un thérapeute sur Internet, elle entre donc les mots clés qui concernent sa problématique. Si elle entre un mot clé ou une phrase clé qui sont identiques à un mot clé ou une phrase clé présents sur votre site web, votre site web apparaîtra dans les premiers résultats de sa recherche. Toute la difficulté de votre stratégie SEO, c’est de réussir à identifier les mots clés que vos clients potentiels utilisent pour chercher la réponse à leur problématique. Si vous identifiez ces mots clés et que vous les intégrez dans le contenu de vos pages et de vos articles, le nombre de visiteurs (qualifiés) de votre site augmentera. A l’inverse, en utilisant les mauvais mots clés, vous avez des visiteurs qui visitent votre site et repartent aussitôt car ils n’ont pas trouvé ce qu’ils cherchaient.
  • Classement : plus il est élevé, et plus facilement on vous trouve sur les moteurs de recherche comme Google, Bing ou Yahoo. C’est pour améliorer votre classement qu’on applique des techniques de SEO.

Choisir et acheter un nom de domaine

Le nom de domaine désigne le texte entre “www” et “.com, .org, ou .net ». Si vous regardez la barre URL de votre navigateur, vous verrez que notre nom de domaine est “namasthera.com”.  Le nom de domaine n’est pas toujours payant. Certaines plateformes de création de site web vous laissent utiliser leurs propres noms de domaine gratuitement, comme Weebly, ou Wix. Cependant, il faut mieux éviter d’utiliser un nom de domaine gratuit, au risque d’entamer votre crédibilité auprès du visiteur de votre site web. En effet, un nom de domaine qui se finit par “.wix” n’envoie pas un message positif.

Nous vous conseillons donc de choisir un nom de domaine net et facile à mémoriser qui projette une image professionnelle de votre pratique. Une fois ce nom de domaine choisi, vous pourrez prendre une adresse mail personnalisée… ce qui, là aussi, donnera un ton plus professionnel à vos mails.

Où acheter un nom de domaine ? 

Nous pourrions faire un benchmark international des plateformes qui vendent des noms de domaine, mais nous vous proposons d’aller au plus simple. La plateforme de référence en France pour acheter son nom de domaine se nomme OVH, avec des prix annuels très intéressants (de l’ordre de 10e/an). Certains de leurs noms de domaine valent plus chers, car ils sont composés de mots très recherchés sur Google (exemple : “therapieparis.com”). En règle générale, plus un nom de domaine est composé de mots clés qui sont recherchés, et plus son prix sera élevé.

Mon nom de domaine est-il libre ?

En plus d’être une plateforme française, et donc de proposer un service client capable de répondre dans votre langue à vos questions, OVH propose des tutoriels pédagogiques pour chaque étape de la création de votre site web, de la mise en place de votre hébergement à la mise en ligne. Si vous voulez utiliser WordPress pour gérer votre site web, nous vous conseillons fortement de réserver votre nom de domaine sur le site d’OVH et de prendre leur solution d’hébergement intégrée avec WordPress : en suivant les étapes, vous pourrez commencer à travailler sur votre site web en l’espace d’une heure !

créer son site de thérapeute avec ovh et wordpress

Par ailleurs, si vous avez déjà un site web pour votre activité de thérapeute, OVH peut vous aider à le connecter à votre nouveau nom de domaine.

Bien choisir le nom de domaine de votre site web

Votre nom de domaine a un véritable impact sur le classement de votre site web dans les résultats Google. Plus il inclut de mots clés recherchés par les patients de votre région, et plus il vous donnera de visibilité.

Pour cette raison, nous vous conseillons de construire votre nom de domaine avec un ou plusieurs mot-clés qui ont trait à une spécialité de votre cabinet et à votre emplacement : « sophrologueorléans.com » ou « psychologuerouen.com ». Quel que soit votre choix, votre nom de domaine doit correspondre à votre pratique et être facile à retenir. Si un client envoie le lien de votre site à une connaissance, il doit pouvoir partager votre site web sans avoir à ré-expliquer de quoi il retourne.

nom de domaine d'un site web de thérapeute

Si vous ne voulez pas avoir un nom de domaine impersonnel comme ceux mentionnés précédemment, vous pouvez aussi décider d’utiliser le nom de votre cabinet. Par exemple, notre nom de domaine est namasthera.com car c’est le nom de notre réseau. Si votre cabinet n’a pas de nom, vous pouvez utiliser votre nom, mais vous aurez un nom de domaine qui ne donnera pas d’informations supplémentaires sur votre activité (ex : « jeannedupont.com »). Conseil : ce n’est pas toujours possible, mais si vous pouvez éviter d’utiliser des tirets, des chiffres ou un orthographe non conventionnel dans votre nom de domaine, faites-le.

Concernant l’extension… comme vous l’avez remarqué, chaque nom de domaine se termine par une extension comme .com, .org ou .net. Les noms de domaine se terminant par .com sont considérés comme les plus fiables et les plus faciles à retenir. Les extensions .org et .net sont également considérées comme telles.

Choisir un CMS pour votre site web de thérapeute

Pour créer un site web de thérapeute de qualité, vous n’avez besoin ni de connaissances techniques, ni d’un gros budget. Comme nous l’expliquions précédemment, la plupart des développeurs (et des entreprises) s’appuient sur des systèmes de gestion de contenu (les fameux CMS) pour développer et mettre à jour leurs sites webs. Ces systèmes simplifient tellement la création d’un site qu’une personne sans aucune connaissance de code peut créer son propre site en  l’espace de quelques jours… voir de quelques heures, avec de l’entraînement !

Modèles de site web pour les thérapeutes

WordPress

Parce qu’il est open source et gratuit, WordPress est le CMS le plus utilisé au monde Personnalisable à l’infini, WordPress a donné naissance à un véritable écosystème de modules, d’extension et de modèles. Mais avec des possibilités si vastes, WordPress peut être assez impressionnant s’il s’agit de votre premier site. Qui plus est, il vous faudra mettre en place un hébergement, avec le coût que cela comprend (8e/mois). Et bien qu’un hébergeur comme OVH vous accompagne pas à pas dans la mise en place de l’hébergement et la mise en ligne de votre site WordPress, des solutions plus simples existent. Elles vous permettront d’économiser du temps et de l’argent : 

  • Squarespace
  • Wix
  • Weebly

Aller plus loin : Combien coûte un site web de thérapeute sur WordPress et WIX ?

Concevoir et designer votre site web de thérapeute

Le webdesign est une discipline qu’il faut étudier pendant des années pour la maîtriser. Nous n’avons ni l’espace, ni le temps de vous présenter ici tous les principes et pratiques de ce domaine. Heureusement, toutes les plateformes web énumérées ci-dessus proposent des modèles bien adaptés pour réaliser votre site de praticien. Toutefois, avant de vous décider pour un modèle, nous vous conseillons de consulter les sites des autres thérapeutes de votre région, en particulier ceux qui s’adressent à une clientèle similaire (vous ne voudriez pas vous retrouver avec le même site !). Mais si vous avez une stratégie marketing bien définie, vous saurez comment vous positionner par rapport à vos concurrents déjà présents sur Internet. 

Une fois que vous avez choisi votre modèle, il vous suffit de modifier le design (généralement à l’aide d’une interface sur laquelle vous déposez et glissez des blocs) en fonction de vos goûts et de vos objectifs.

Les conseils de nos experts en webdesign

🤳 Assurez-vous d’avoir une version « mobile » pour votre site. Les smartphones et autres appareils mobiles sont désormais plus nombreux que les ordinateurs « traditionnels » comme les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables. Si votre site web n’est pas adapté aux smartphones, vous allez manquer la moitié de vos visiteurs (4 personnes sur 10 surfent exclusivement sur Internet via leur smartphone). Qui plus, avoir une version mobile de son site web impacte fortement le score SEO ! 

🔎 Rendez la navigation claire comme de l’eau de roche. En moyenne, 50% de vos visiteurs passera moins de 30 secondes sur votre site. S’ils ne trouvent pas ce qu’ils veulent rapidement, ils repartiront.

📷 Incluez une photo professionnelle et une biographie de vous-même. Cela rassurera les visiteurs sur votre professionnalisme et sur le sérieux de votre activité. C’est d’ailleurs pour cela que nous prenons toujours un moment pour réaliser des photos professionnelles ainsi qu’une présentation des thérapeutes qui participent à nos rencontres.

🎯 Mettez les informations importantes en haut de votre page d’accueil. En moyenne, 80% de leur attention se limite au tronçon qu’ils voient dès qu’ils arrivent sur votre site (visuel ci-dessous). Il est donc essentiel de mettre vos coordonnées de contact dans l’en-tête de votre menu, sur chaque page. De cette façon, une fois sa lecture finie, le visiteur n’aura pas besoin de chercher davantage pour vous contacter.

L’image que vous voyez ci-dessous illustre bien ce principe : on appelle cela une “Heatmap”. C’est un outil de visualisation des endroits de votre page les plus cliqués. Ici, on voit que la majorité des visiteurs clique sur le haut de la page. Des études menées sur près de 10000 heatmaps ont montrée que cette observation peut-être généralisée à la majorité des sites web en ligne aujourd’hui.

Savoir où cliquent les visiteurs de votre site web de thérapeute

Construire un site web de thérapeute en 4 points :

  • Connaître les sites webs de ses concurrents 
  • Choisir une plateforme et un modèle de site
  • Imaginez une navigation simple et une version mobile
  • Indiquez vos coordonnées tout en haut de la première page

Ecrire le contenu de votre site 

Vous disposez maintenant d’un site web pour votre cabinet de thérapeute. Qu’y manque t-il ?  Du texte. Sur un site web, le texte sert deux objectifs :

  • Donner des informations au visiteur. Mettez-vous à la place du visiteur de votre site : que veut-il savoir en premier ? Votre approche, votre parcours… ou bien les bénéfices que lui apporte votre approche ? Veut-il beaucoup de contenu, ou bien avoir rapidement l’essentiel ? 
  • Améliorer votre classement dans les moteurs de recherche. Comme nous l’avons vu précédemment, les moteurs de recherche veulent présenter des résultats pertinents à l’utilisateur qui fait une recherche sur des mots clés. Pour être trouvé par cet utilisateur, vous allez donc devoir mettre dans votre texte les mots-clés qu’il est susceptible d’utiliser pour trouver un(e) thérapeute avec vos compétences. 

Les éléments incontournables de votre site web :

🗨️ Une courte biographie (avec photo) décrivant votre formation, vos expériences professionnelles et vos centres d’intérêt. Réfléchissez au ton que vous voulez donner à vos clients potentiels. Si vous êtes trop familier ou trop clinique, cela pourra en rebuter certains !

👨‍👩‍👦‍👦 Le type de clients avec lesquels vous travaillez en priorité. Si vous n’avez pas identifié de concurrence dans votre région, vous pouvez être plus générique dans votre discours, et tout de même être bien classé(e). Si vous avez de la concurrence, c’est un texte différenciant qui vous permettra de vous démarquer.

🌼 Les bénéfices concrets qu’un client peut attendre d’une séance avec vous. Bien entendu, le résultat n’est pas toujours le même selon les personnalités et les cas, mais le client doit avoir une idée du champ des possibles offerts par votre approche.

🔑 Des mots clés et des phrases ciblés. L’importance du ciblage des mots clés dépend directement de la concurrence de votre région. Moins il y a de concurrence, et plus vos mots clés peuvent être génériques. Par exemple : nom de votre approche + nom de votre région ou thérapeute + nom de votre région. En revanche, plus il y a de concurrence, et plus vous allez devoir cibler vos mots-clés. Par exemple : dépression adolescents + nom de votre région. Attention : en cas de forte concurrence, mettre tous les mots clés imaginables ne vous placera pas en première page Google, car la majorité de ces mots sont déjà “pris” – ils ont déjà fait l’objet d’un ciblage par d’autres thérapeutes ou organismes. Et c’est pour cela qu’il est si important d’observer les sites web des thérapeutes de votre région avant de lancer le vôtre : vous saurez quelles approches sont déjà surreprésentées, et quelles problématiques n’ont pas encore été adressées. C’est pour cette même raison qu’il est fondamental de bien définir votre client type et ses problématiques. Pour obtenir des idées de mots clés, le meilleur outil reste Google Keyword Planner.

Choisir les bons mots-clés SEO pour atteindre sa clientèle

📅 Les modalités de rendez-vous. Certains thérapeutes permettent à leurs clients de prendre des rendez-vous en ligne. D’autres préfèrent un appel téléphonique. Dans tous les cas, indiquez clairement vos coordonnées.

💳 Le prix d’une séance. Certains thérapeutes ne mettent pas de somme sur leur site web pour ne pas effrayer les visiteurs. Malheureusement, c’est typiquement le type d’information que le patient veut avant de contacter un thérapeute.

👋 Conseil. En arrivant sur votre page d’accueil, le visiteur doit comprendre en moins d’une minute votre approche, vos spécialités et vos spécificités. Il est parfois problématique d’être auto-critique vis-à-vis de son propre contenu, n’hésitez donc pas à demander à une ou plusieurs connaissances ce qu’elles pensent du résultat final. Sinon, vous pouvez aussi le demander à un expert 😉

Créer un site web de thérapeute en 4 étapes : résumé

Créer son propre site web n’a jamais été aussi simple. Choisissez et achetez un nom de domaine en accord avec votre approche et votre région, puis choisissez une plateforme de création de site web simple à prendre en main. Optez pour un modèle de site différent de ce qui existe déjà sur le web puis, une fois ce modèle installé, concevez et designez votre site en suivant les guidelines définies par Google : une navigation simple, une lecture facilitée et une version mobile. Ensuite, ajoutez du contenu à vos différentes pages, sans oublier d’intégrer vos coordonnées en haut de page, ainsi que les mots clés qui vous permettront d’être trouvés par les moteurs de recherche. Enfin, avant de le mettre en ligne, demandez à vos connaissances de le visiter pour avoir leur avis.

Et voilà, vous êtes paré(e) ! Si ce tutoriel vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook pour recevoir nos prochains articles. 

Partager cet article
Ces articles pourraient vous intéresser
Ecrire-sur-Linkedin-quand-on-est-thérapeute
Cinq beaux sites web de thérapeute
Vous souhaitez développer votre clientèle ?

Nous proposons des formations collectives et remboursables dédiées aux thérapeutes.
small_c_popup.png

C'est le début d'une belle aventure...