Qu’écrire sur Linkedin quand on est thérapeute ?

Ecrire-sur-Linkedin-quand-on-est-thérapeute
Ecrire son premier article sur Linkedin n'est pas toujours facile ✍️. Pourtant, en tant que thérapeute, vous avez beaucoup de choses à partager 👐

Table des matières

Linkedin n’est pas ce que vous pensez.

On entend parfois que c’est une plateforme réservée à des cadres en costard-cravates qui se congratulent sur leurs promotions respectives.

En réalité, c’est un moyen très efficace de vous rendre visible auprès de ceux qui ont besoin de vous (particuliers comme entreprises). Sur Linkedin, un article bien écrit peut avoir beaucoup d’impact : des milliers, voire des dizaines de milliers de lecteurs.

Tout ce qu’il vous faut, c’est de l’authenticité, des choses intéressantes à dire et une méthodologie.

Puisque vous êtes thérapeute, l’authenticité est l’une de vos valeurs cardinales. Concernant les choses intéressantes, nous verrons plus bas que vous en avez beaucoup à partager.

Tout ce qui vous manque, en réalité, c’est une méthode.


On ne trompe pas un lecteur

Si vous décidez effectivement d’écrire votre premier article sur Linkedin, faites-le avec soin, car un lecteur reconnaît immédiatement un auteur paresseux.

L’écriture suit un principe de donnant-donnant : si vous investissez le temps nécessaire pour penser et écrire votre article, votre lecteur prendra le temps nécessaire pour vous lire.

Je n’ai pas besoin de vous expliquer ce qu’est un article paresseux : vous en voyez tous les jours passer. Le titre est accrocheur, vous cliquez, et les premières lignes vous font comprendre que vous allez perdre votre temps.

A l’inverse, il vous arrive – plus rarement – de tomber sur un texte qui vous accroche et vous tient en haleine jusqu’au bout.

C’est cet effet là que vous voulez avoir sur vos lecteurs.

Comment ?


Donnez à votre lecteur ce que vous avez de plus précieux

Vous êtes spécialisé(e) dans le bien-être, la gestion du trauma, ou le soulagement de la douleur physique. Quels sont les conseils et les plus précieux que vous puissiez donner à une personne pour naviguer dans sa vie actuellement ? Y’a-t-il des techniques et des astuces qu’elle pourra facilement appliquer à elle-même au terme de votre article ?

En répondant à ces deux questions, vous saurez exactement quoi écrire, et comment l’écrire.

Voici quelques exemples qui peuvent vous aider :

  • Pour un(e) hypnothérapeute : une liste d’enregistements audio d’auto-hypnose à écouter au bureau
  • Pour un(e) masseur : Des techniques d’auto-massage pour la pause café
  • Pour un(e) kinésithérapeute : Des conseils pour soulager des douleurs musculo-squelettiques
  • Pour un professeur de yoga : des conseils pour garder une bonne posture devant son écran
  • Pour un(e) sophrologue : des exercices de respiration pour se détendre entre deux réunions

L’un de ces sujets a déjà été pris ? Abordez-le différemment en changeant la structure, le ton ou les images.

Dans tous les cas, mettez-y du professionnalisme, mais aussi de l’humour et de la bienveillance : les gens en ont besoin (surtout en ce moment).

« Est-ce tout ce dont j’ai besoin ? »

Non.

Plusieurs aspects influencent la visibilité et la « viralité » d’un article. Ces aspects sont une question de bon sens, et pourtant la majorité des auteurs Linkedin ne les appliquent pas.


Choisissez un titre d’article court et surprenant

Si le titre de votre article n’interpelle pas, les gens ne voudront pas le lire. Si le titre est trop long, Linkedin le tronquera.

Si vous avez du mal à entamer cette réflexion, voici cinq exemples de titres :

  • Faire un bon massage à votre collègue de bureau
  • Collègue tendu ? Voici comment le relaxer
  • Cinq astuces de psy pour gérer un boss toxique
  • Equilibrer travail et vie personnelle en télétravail
  • Jung en entreprise : quel archétype êtes-vous ?

Votre titre peut être une promesse, une affirmation surprenante ou une phrase qui contredit un fait communément admis.


Utilisez des images qui interpellent

Si votre titre n’est pas original, c’est l’image de couverture de votre article qui fera la différence. Evitez les visuels mille fois recyclés et vieillots comme ceux qu’on voit habituellement : un manager avec le pouce levé, des collègues qui sautent tous en l’air, ou des citations motivationnelles de trois mots sont des moyens trop pauvres de dire qui vous êtes. Proposez quelque chose d’original.

Image peu originale

Image que les thérapeutes devraient éviter d'utiliser
Pixabay

Image très originale

Jeune fille en train de méditer sur son bureau
Shutterstock

Vous avez du mal à trouver des bonnes images ? Cet article vous en dira plus.


Utilisez un style d’écriture simple et concis

Ce que vous écrivez n’est pas un roman. C’est un article. Il sera lu sur un smartphone par une personne qui est au travail, va au travail ou sort du travail. Si vous n’allez pas à l’essentiel rapidement, elle arrêtera de lire.

Neil Pateil, un expert mondialement reconnu en marketing rédactionnel et dont chaque article est lu plusieurs millions de fois, ne fait jamais de paragraphes plus longs que 2 ou 3 lignes.

Particularité stylistique ? Pas seulement.

C’est aussi une question pratique. La majorité des lecteurs sont sur smartphone. Et sur un smartphone, les gros blocs de texte sont généralement illisibles. Si vous voulez être sûr de ne pas perdre de visiteurs en court de route, n’hésitez pas à relire votre article sur votre smartphone avant de le publier.

Pour aller un cran plus loin, vous pouvez aussi utiliser les enseignements des maîtres.


Ecrivez comme à une seule personne

Ton audience est une seule et même personne. J’ai réalisé que, de temps à autre, cela m’aidait de choisir une personne que je connais, ou d’en imaginer une, et d’écrire à cette personne.

John Steinbeck

Pour donner autant d’impact que possible à votre article, quoi de mieux que de le faire ressembler à une confidence, ou à une conversation ?

Moi, par exemple, je n’écris pas cet article en pensant à tous les thérapeutes de France. Je l’écris pour vous, qui lisez ces mots. Et c’est précisément pour cela que vous l’avez (presque) fini 😉


Soignez votre profil

Un article Linkedin n’est pas qu’un partage gratuit. C’est un moyen d’attirer des visiteurs sur votre profil.

C’est sur votre profil qu’ils en apprendront davantage sur vous. C’est sur votre profil qu’ils sauront si vous pouvez les aider ou non. C’est sur votre profil que votre relation commencera, ou se terminera.

Soigner votre profil sera donc d’une importance cruciale.

Etant nous-même thérapeutes et coachs, nous savons à quel point il peut être difficile de structurer votre discours de façon intelligible et impactante, tout en gardant cette authenticité si chère à notre profession.

Si vous souhaitez être accompagné(e) pour construire un profil qui convertisse vos visiteurs, agrandir votre réseau, ou encore maximiser votre visibilité sur Linkedin, Namasthéra propose régulièrement des formations. Il vous suffit de cliquer tout en bas de cette page pour obtenir le programme 😉

Partager cet article
Ces articles pourraient vous intéresser
Ecrire-sur-Linkedin-quand-on-est-thérapeute
Cinq beaux sites web de thérapeute
Vous souhaitez développer votre clientèle ?

Nous proposons des formations collectives et remboursables dédiées aux thérapeutes.
small_c_popup.png

C'est le début d'une belle aventure...